Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

bilan banques pays-bas« Troisième opération du genre après ABN AMRO et Fortis. SNS Reaal recevra 2,2 milliards d’euros de capitaux frais.

L’hécatombe se poursuit dans le peloton de tête des banquiers néerlandais. Plombé face à des engagements dans l’immobilier insurmontables, SNS Reaal, cinquième établissement financier du royaume avec 134 milliards d’euros d’actifs, vient de rejoindre les rangs des banques nationalisées dans le sillage de la crise de la dette européenne, après ABN AMRO et Fortis.

« La faillite du groupe aurait eu des conséquences importantes et inacceptables pour la stabilité financière, l’économie néerlandaise et le contribuable », a justifié Jeroen Dijsselbloem, ministre des Finances des Pays-Bas et président depuis peu de l’Eurogroupe, à l’annonce de ce sauvetage dont le coût global avoisinera 10 milliards d’euros pour l’Etat.

View original post 392 mots de plus

Publicités
par samrevolte Posté dans Autres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s