Un entrepreneur en révolte. Bureaucratie paralysante, taxes prohibitives, frilosité des banques…

Bureaucratie paralysante, taxes prohibitives, frilosité des banques, la vie d’un petit patron italien est un parcours semé d’embûches. Devenu indépendant il y a trois ans, l’ingénieur milanais Marco Achilli est à bout de patience: si les réformes tardent, il ira créer des emplois sous d’autres cieux

web_marco achilli--469x239

Source : Le Temps

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s