La France et ses 3090 milliards de dette virtuelle

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

france-europeLes engagements hors bilan de la France, qui représentent la somme de ce que l’État devrait verser s’il s’acquittait en une seule fois de toutes les sommes qu’il s’est engagé à payer dans le futur, ont été multipliés par trois en huit ans.

La dette de la France est-elle de 1833 milliards d’euros, comme le calcule l’Insee ou de 4923 milliards (246 % du PIB) comme pourrait le laisser croire, entre les lignes, la lecture du rapport de la Cour des comptes ? La question n’est pas anodine. La différence entre les deux chiffres – 3090 milliards d’euros ! – correspond au montant des engagements hors bilan de l’Etat calculés par les sages de la rue Cambon. Il ne s’agit pas de dette à proprement parler : les engagements hors bilan représentent la somme de ce que l’Etat devrait verser s’il s’acquittait en une seule fois de toutes les…

Voir l’article original 465 mots de plus

par samrevolte Posté dans Autres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s