Le problème européen en un graphique : pas de crédit = pas de croissance

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

credit_contraction-to-private-sector-seasonally-adjusted-y-o-y-_chart-1

« La logique keynésienne selon laquelle ‘création de crédit = croissance’, et dont on tire ‘pas de création de crédit = pas de croissance’, résume formidablement bien tout le problème de l’Europe. La valeur des prêts consentis au secteur privé dans la zone euro a chuté de 0,9% en avril, et c’est le douzième mois consécutif de baisse.

Les banques européennes ne disposent plus assez d’actifs non gagés, ou susceptibles de générer assez de cash flow, pour augmenter la valeur de leurs prêts, ce qui se concrétise par un credit crunch particulièrement sévère pour les pays de la périphérie. L’Espagne est particulièrement affectée par ce phénomène. Depuis l’année dernière, la valeur des prêts en cours s’est effondrée de 19,1%.

View original post 307 mots de plus

Publicités
par samrevolte Posté dans Autres

2 commentaires sur “Le problème européen en un graphique : pas de crédit = pas de croissance

  1. Pingback: Oh boy…the half-marathon training has begun… | SCOMBROS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s