Myret Zaki : Antiaméricain, l’insulte qui tue (la pensée)

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

antiamericain drapeau« Est-on antiaméricain si l’on critique la politique étrangère des Etats-Unis, leurs lois extraterritoriales, leur espionnage de millions d’individus de par le monde, les attaques de Washington contre la place financière suisse, la politique monétaire de la Fed, ou les dérives croissantes de Wall Street ?

N’en déplaise à l’idiotie intellectuelle ambiante, la réponse est non. Pas plus qu’on n’est «antisuédois» si l’on critique l’achat d’avions de combat Gripen par la Confédération, ou qu’on n’est «antichinois» si l’on s’élève contre les salaires horaires des ouvriers chinois.

Qui d’entre nous ne porte pas dans son cœur cette Amérique dont les valeurs fondatrices ont fait le succès de l’Occident, celle dont la démocratie modèle émerveillait Alexis de Tocqueville en 1833 ? Aimer profondément l’Amérique n’empêche en rien de critiquer ses dérives actuelles.

Edward Snowden est-il antiaméricain pour avoir révélé les méthodes invasives de la CIA? Dans la bouche de ses usagers, le terme…

View original post 475 mots de plus

Publicités
par samrevolte Posté dans Autres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s