La «guerre des monnaies» déclenchée par l’Allemagne

«Les idées des économistes, soient-elles justes ou fausses, sont plus puissantes qu’il ne l’est communément compris. Guère plus ne gouverne le monde.» (J.M. Keynes)

multi-devises2

Source : L’Hebdo

La « guerre des monnaies », intrus encombrant à la réunion du G20 (Boursier)

Nous vivons actuellement une guerre acharnée des monnaies. Qu’en résulte-il pour les grands acteurs économiques ? (Politics Inside)

Publicités

Croissance zéro: comment se classe la France en Europe?

C’est désormais officiel, l’économie française a stagné en 2012. C’est mieux que la moyenne de la zone euro qui s’est enfoncée dans la récession. Mais moins bien que quelques pays qui ont réussi à tirer leur épingle du jeu. Petit tour d’Europe.

croissance france

Source : L’Expansion

Entretien avec Olivier Delamarche : vers la faillite des Etats

La troisième Guerre mondiale commencera-t-elle au Moyen-Orient ?

Source : MediaBeNews

Discours de Benjamin Freedman en 1961 sur le sionisme

Discours donné en 1961 par Benjamin H. Freedman au nom d’un magazine de l’époque Common Sens à l’hôtel Willard de Washington DC. 

Benjamin Freedman est né en 1890 de parents juifs. Il devint un homme d’affaire new-yorkais réputé au point d’être le principal propriétaire de la Woodbury Soap Company. Il rompit avec le sionisme international à la fin de la deuxième guerre mondiale, puis a passé le restant de sa vie à exposer les faits de l’influence sioniste en Amérique ; dépensant pour cela plus de $ 2.5 millions de sa propre poche.

Mr Freedman ’’savait’’ dans le vrai sens du terme, ayant évolué dans les plus grandes sphère de l’état et de la politique. Il fut d’ailleurs très familier avec Bernard Baruch, Samuel Untermeyer, Woodrow Wilson, Franklin Roosevelt, Joseph Kennedy et John F. Kennedy, ainsi que de nombreux autres figures marquantes de son temps.

DISCOURS DE BENJAMIN FREEDMAN

Sources : Cristo et SOS-Crise                                                            Benjamin Harrison Freedman (wiki)

Khazars (wiki)