L’Islande se réjouit d’avoir abandonné ses banques

Octobre 2008, la faillite des trois grandes banques islandaises (Kaupthing, Glitnir et Landsbanki) est proclamée. En cause: une politique d’endettement à risque et le gonflement de leur bilan. Pour prévenir l’effondrement du système bancaire, celles-ci furent nationalisées. Les créanciers étrangers pas remboursés.D’autres mesures furent prises. Quatre ans plus tard, elles portent leur fruit.

Source : 7sur7

Les crises convergent toutes vers l’effondrement inévitable et pourtant tout n’est pas perdu

Source : Le citoyen engagé (litinerantcitoyen)

Jim Rickards : simulation de guerre monétaire – Effondrement financier imminent