Une vidéo tend à prouver que Kadhafi aurait financé la campagne de Sarkozy

Un ancien interprète de Mouammar Kadhafi confirme que l’ex-dictateur libyen a bien versé des millions de dollars pour appuyer la campagne électorale de Nicolas Sarkozy en 2007. Ce témoignage sera diffusé ce jeudi soir dans le magazine de France 2 Complément d’enquête.

Une vidéo tend à prouver que Kadhafi aurait financé la campagne de Sarkozy

Le financement de la campagne de 2007 de Nicolas Sarkozy reste une zone d’ombre.

AFP PHOTO / POOL / PATRICK HERTZOG

Interrogé par une équipe de France 2 pour l’émission Complément d’Enquête qui doit être diffusée ce jeudi soir, Mofta Missouri, ancien interprète de Mouammar Kadhafi authentifierait un document publié par Mediapart en avril 2012.  

Le site Internet avait révélé l’engagement pris par le régime libyende verser « 50 millions d’euros » destinés à soutenir la campagne électorale de Nicolas Sarkozy de 2007. Une publication contre laquelle l’ex-chef de l’Etat avait porté plainte.

Dans l’interview rendue publique ce jeudi, Moftah Missouri indique une somme différente. Selon lui, le président libyen lui avait personnellement dit avoir versé « 20 millions de dollars » pour cette campagne. Si la vidéo n’apporte pas de réponse plus précise quant au montant exact, elle plaide bien pour l’existence d’un lien financier entre le camp Sarkozy et le régime de Kadhafi.

Source : L’express

S’ENRICHIR EN POLITIQUE

(le 21 juin dans la journée, la vidéo complète)

Le vidéo intégrale sur le site de France 2

Cash Investigation – Le scandale de l’évasion fiscale

Cash Investigation : Toxic Fringues

En dix ans, les tarifs du seul prêt-à-porter féminin ont chuté de 13%. Mais à quel prix exactement ? Travail d’enfants et d’adolescents, violations des lois locales et internationales, mise en danger de la vie des ouvriers : pendant six mois, au Bangladesh, en Inde et en France, des journalistes ont enquêté dans l’arrière-boutique de la planète textile pour découvrir ce qui se cache réellement sous l’étiquette bradée de certaines enseignes. Malgré de grands discours «éthiques», certaines marques ont recours à des entreprises sous-traitantes qui exploitent leur main d’oeuvre dans des conditions indignes. Gros plan pour finir sur le parcours de l’Américaine Erin Brockovich, rendue célèbre par le film de Steven Soderbergh.