La terre a commencé à osciller …

L’oscillation de Chandler , qui est bien connue,

Et une autre , qui est inconnue.


Commençons par l’oscillation de Chandler

Au départ , l’oscillation de Chandler est normale , et sa durée est de 14 mois.

Source = http://fr.wikipedia.org/wiki/Oscillation_de_Chandler

Cette oscillation est connue depuis 1891.

Source = http://en.wikipedia.org/wiki/Chandler_wobble

Voici une image qui nous montre l’oscillation de Chandler . Au début, l’oscillation est  parfaitement circulaire , puis plus tard l’oscillation devient de plus en plus erratique.

https://i1.wp.com/www.timstouse.com/images/ScienceNews/PoleShift04.gif

Voici une autre image , qui nous démontre que vers décembre 1998 , l’oscillation d’abord normale est devenue erratique.

https://i0.wp.com/www.timstouse.com/images/ScienceNews/PoleShift05.gif

L’influence sur le courant-jet , connu aussi sous le nom de jet stream

Voici une image du Jet Stream en été et en hiver , ce qui devrait être normal.

https://i0.wp.com/www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosclim1/motscles/Images/courantJet.gif

Une autre image …

https://i1.wp.com/wac.450f.edgecastcdn.net/80450F/nj1015.com/files/2013/03/polar_front_summer_winter1.jpg

Et voici un article qui explique que le Jet Stream est devenu erratique, au point de modifier le climat.

Notez que cet article date du 22 décembre 2010.

http://past.theweathernetwork.com … /news/storm_al__181210

Traduction Google de 2 passages :

Courant-jet causant conditions météorologiques anormales

22 décembre 2010 – Un combat inhabituel de temps déferle sur certaines parties du nord du Canada et en Europe, tout cela grâce à la jet-stream.

On prévoit que les conditions chaudes de persister à Terre-Neuve. « A bas rétrogradant apporte dans un front chaud backdoor. Cela permet inaugurer températures chaudes comme il rétrograde au sud … », explique Dayna Vettese, météorologue à MétéoMédia.

«Le creux du jet est également responsable de l’ important effet de lac neige qui a persisté pendant les deux dernières semaines dans le sud de l’Ontario », note fraîche.

Donc,

Les creux et les hauts de Jet Stream sont donc devenus extrêmes.

Une autre image :

http://sciencenotes.files.wordpress.com/2008/04/weather-2008-04-28-currentfronts.jpg

La différence entre un courant jet normal et actuel est évidente …..

https://i1.wp.com/wac.450f.edgecastcdn.net/80450F/nj1015.com/files/2013/03/polar_front_summer_winter1.jpg http://sciencenotes.files.wordpress.com/2008/04/weather-2008-04-28-currentfronts.jpg

Je peux en conclure que les creux et les hauts , en définitive les fluctuations exagérées du courant-jet sont les premiers responsables de la chaleur extrême de l’ouest américain et du froid causant de la neige dans l’est américain.

Mêmes phénomènes observés sur les continents européens et asiatiques. Il neige là ou cela ne devrait pas et il fait anormalement chaud à d’autres endroits.

Un peu de lecture – un article intéressant :

Hiver froid : la faute à la banquise arctique

http://www.lefigaro.fr/sciences-hiver-…

Contenu de cet article :

https://i1.wp.com/www.lefigaro.fr/medias/2013/03/28/PHOc2a778da-984d-11e2-b563-6cca552084d5-805x453.jpg

INFOGRAPHIE – Le réchauffement de l’océan Arctique pourrait faciliter les descentes d’air polaire sur l’Europe.

Le froid qui sévit dans le nord de la France depuis le début du mois de janvier et qui devrait encore se prolonger pendant plusieurs jours est-il lié au réchauffement climatique? Les épisodes neigeux exceptionnels qui ont balayé à plusieurs reprises le nord des continents américain et européen sont-ils, eux aussi, le résultat de l’augmentation globale des températures? Seules quelques équipes de climatogues avancent cette hypothèse. Leurs scénarios ne sont pas les mêmes, mais tous s’accordent sur le fait que la réduction de la banquise arctique depuis une quinzaine d’années est en train de modifier les hivers dans le nord de l’Europe, de l’Asie et de l’Amérique.

En 1979, début des mesures satellitaires, la glace couvrait environ 7 millions de kilomètres carrés d’océan durant l’été. En septembre 2012, ce n’était plus que 3,4 millions.

Bétail prisonnier de la neige

La réduction de la banquise arctique, qui atteint son maximum en septembre-octobre, accentue le réchauffement de l’océan Arctique. Ce dernier aurait pour effet de ralentir les vents en haute altitude qui tournent autour du pôle Nord, ce qu’on appelle le vortex polaire. «Si le vortex ralentit, l’air froid de l’Arctique peut plus facilement s’échapper et descendre vers les basses latitudes», explique Dim Coumou, de l’Institut de Potsdam (Allemagne).

Ce phénomène serait à l’origine des épisodes de grand froid et de fort enneigement qui ont marqué le mois de mars en Europe du Nord et sur le continent nord-américain. Records de froid en Belgique ou dans l’est de la France, jusqu’à 10.000 têtes de bétail prisonnières de la neige en Irlande du Nord, 25 morts en Pologne en mars avec des températures descendues jusqu’à – 24 °C la nuit…

La théorie est séduisante. «Le mécanisme est intéressant, mais, de là à dire qu’il est dû au réchauffement climatique, c’est aller un peu vite en besogne», estime Robert Vautard, du LSCE (laboratoire des sciences du climat et de l’environnement, CEA-CNRS). On n’a pas assez de recul pour avoir des données statistiques suffisantes et il faudrait ­faire des simulations massives sur plusieurs modèles. Les nouveaux scénarios du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec), présentés en septembre prochain, n’indiquent d’ailleurs pas de modification radicale de la circulation atmosphérique en hiver dans l’hémisphère Nord.

Citation:

La météo de l’Europe de l’Ouest est beaucoup plus chaotique que celle de la Russie, par exemple, avec son climat continental

Pour le chercheur du LSCE, il n’est pas pensable de prévoir quel temps il va faire en mars en prenant seulement en compte l’étendue de la banquise au mois de septembre. La météo de l’Europe de l’Ouest est beaucoup plus chaotique que celle de la Russie, par exemple, avec son climat continental.

Elle dépend des différences de pression entre la dépression située autour de l’Islande et l’anticyclone des Açores, ce qu’on appelle l’oscillation nord-atlantique, plus connue sous le nom de NAO (North Atlantic Oscillation, en anglais).

En hiver, deux cas de figure (on parle de régime) peuvent se produire. Soit on est sous un régime de NAO négative (NAO -): les courants océaniques sont orientés vers le sud du continent et, dans ce cas, il fait froid au nord. Soit c’est l’inverse.Pour Robert Vautard, la situation actuelle n’a rien d’exceptionnel en dépit de températures plus fraîches de 0,3°C que la moyenne.

On est dans une situation de blocage sous un régime de NAO négative. «En 2010, il y avait eu un hiver très rigoureux. Or, en regardant de plus près, on avait vu que cet hiver était seulement le quinzième plus froid des soixante dernières années.» Cette année, le blocage donne toutefois l’impression d’être interminable, mais la situation actuelle est classique.Qu’on se rassure, l’Europe de l’Ouest n’est pas condamnée à un régime de NAO négative, souligne le chercheur. Dans les années 1990, il y a eu tout un groupe d’hivers doux en Europe du Nord. On était alors sous le régime d’une NAO positive, ce qui accentue sans doute notre impression de changement.

À un régime NAO négative fortement marqué s’ajoutent des descentes d’air polaire poussé par un autre courant moins connu: l’oscillation arctique. La grande question, c’est de savoir si ce phénomène va être ou non accentué par la fonte de la banquise, explique David Salas y Melia, de Météo France. Ce n’est pas la seule piste explorée. L’augmentation de température de l’océan Arctique pourrait accroître l’humidité et augmenter l’enneigement, qui, lui-même, pourrait accentuer le froid hivernal.

Dans le même ordre d’idées,

Voici une vidéo intéressante.

Voici une vidéo qui a été mise en ligne le 19 février 2013

Proof of earths axis change – Western USA will be warmer, europe colder!

Preuve du changement d’axe – l’ouest des USA sera plus chaud , l’Europe plus froid!

 

Lien direct http://youtu.be/3wrzj9EhrL8

Au début je mentionne une autre oscillation que celle de Chandler – une oscillation inconnue.

Voici de quoi il s’agit – je me servirai d’une photo du site de la NASA.

https://i0.wp.com/apod.nasa.gov/apod/image/0609/startrails11h_hambsch_f1.jpg

Je met le lien direct qui prouve que cette image est bien de la NASA

http://apod.nasa.gov/apod/image/0609/startrails11h_hambsch_f1.jpg

Et leur site

http://apod.nasa.gov

Explication de cette image :

Une photo de longue durée qui a en son centre l’étoile polaire doit absolument montrer les autres étoiles en cercles absolument ronds.

Or , cette image nous montre que les étoiles sont plus concentrées à la droite de l’étoile polaire, tandis qu’à la gauche de l’étoile polaire, les étoiles sont plus espacées.

Supposons que cette photo a 8 heures d’exposition.

Il faut donc que ce soit la terre qui se soit inclinée vers la gauche au cours de la prise de la photo.

Donc, la terre a vraiment commencé à osciller.

Elle oscille un peu , mais suffisamment pour qu’on constate le problème.

Conclusion :

Cette oscillation – faible , mais bien réelle – est le début.

Comparons cela à une déchirure dans une paire de jeans.

Elle ne se réparera pas tout seul – le temps va continuer déchirer le vêtement.

Il en est de même pour la petite oscillation de la terre.

Les semaines vont passer , les mois aussi et … l’oscillation sera de plus en plus évidente.

Cette photo du site de la NASA est bel et bien une preuve que quelque chose est commencé.

La terre a certainement commencé à osciller.

Esaïe 24:20

La terre chancelle comme un homme ivre, Elle vacille comme une cabane ; Son péché pèse sur elle, Elle tombe, et ne se relève plus.[…]

Une ancienne prophétie de la Bible qui commence à se réaliser ?

Source : Bengarno
Publicités

Le mythe de l’Islande anticapitaliste et révolutionnaire : les faits, rien que les faits

Puisque les gens continuent de répandre les allégations douteuses que l’Islande « a dit aux créanciers et au FMI d’aller se faire voir, a nationalisé les banques, a arrêté les fraudeurs, a réalisé des allègements de dette et est maintenant en très forte croissance, merci », il m’apparaît que je dois écrire cet article. […] suite sur Sans Commentaire

IslandeFauxRévolution-300x225

Entretien avec Olivier Delamarche : vers la faillite des Etats

L’Islande se réjouit d’avoir abandonné ses banques

Octobre 2008, la faillite des trois grandes banques islandaises (Kaupthing, Glitnir et Landsbanki) est proclamée. En cause: une politique d’endettement à risque et le gonflement de leur bilan. Pour prévenir l’effondrement du système bancaire, celles-ci furent nationalisées. Les créanciers étrangers pas remboursés.D’autres mesures furent prises. Quatre ans plus tard, elles portent leur fruit.

Source : 7sur7