Un entrepreneur en révolte. Bureaucratie paralysante, taxes prohibitives, frilosité des banques…

Bureaucratie paralysante, taxes prohibitives, frilosité des banques, la vie d’un petit patron italien est un parcours semé d’embûches. Devenu indépendant il y a trois ans, l’ingénieur milanais Marco Achilli est à bout de patience: si les réformes tardent, il ira créer des emplois sous d’autres cieux

web_marco achilli--469x239

Source : Le Temps

Publicités

Milan a été à 44.700 points en avril 2007.. Aujourd’hui il est à 13.968 ! Capitalisation (en points) perdue: 30.000 Italie = Grèce …