La forte dépréciation du yen risque d’entraîner des représailles de la part des pays concurrencés par le Japon

Les pays riches et émergents du G20 se sont réunis vendredi à Moscou pour tenter de mettre fin à la « stagnation » de l’économie mondiale, plombée par la zone euro, dans l’espoir d’écarter la menace d’une « guerre des monnaies » ravivée par le Japon.

100825_g20-representatives-meet-with-russian-president-vladimir-putin-in-the-kremlin

Source : L’Expansion