Le système bancaire français

Nous entamons aujourd’hui une petite série sur nos banques, qui s’égrènera jusqu’au vote de la triste loi bancaire…

Voici tout d’abord la composition du système bancaire français :

01-systeme-bancaire-francais

suite sur les-crises.fr

Le « shadow banking », un système bancaire parallèle évalué à 67.000 milliards de dollars

Considérée comme un facteur d’aggravation de la crise financière mondiale, la « finance de l’ombre » (« shadow banking ») a atteint un niveau record de 67.000 milliards de dollars l’an dernier en dépit des appels répétés des dirigeants mondiaux à davantage de régulation de ce système bancaire parallèle.jpg

Source : Capital et La Tribune

L’Islande se réjouit d’avoir abandonné ses banques

Octobre 2008, la faillite des trois grandes banques islandaises (Kaupthing, Glitnir et Landsbanki) est proclamée. En cause: une politique d’endettement à risque et le gonflement de leur bilan. Pour prévenir l’effondrement du système bancaire, celles-ci furent nationalisées. Les créanciers étrangers pas remboursés.D’autres mesures furent prises. Quatre ans plus tard, elles portent leur fruit.

Source : 7sur7

Les Européens ont maintenant perdu confiance dans le système bancaire et les gouvernements

Le peuple iranien pris en otage : Shell ne peut plus payer l’Iran car ce dernier à été retiré du système bancaire Swift

L’engagement total et pacifique des citoyens islandais leur permet de faire plier un système tenace qui ne convient pas